Votre panier : 0,00 EUR

INDE, L'ÉPOUSTOUFLANTE ... FIN

INDE, L'ÉPOUSTOUFLANTE ... FIN

Nous prenons à présent la route qui mène à Jaipur.
Asif et Azam sont très heureux de nous faire découvrir leu ville et de retrouver pour quelques jours leur famille.

Petite nouvelle du ciel ...., il semble timidement se laisser colorier en bleu, cette couleur lui va si bien. 
La poussière est toujours présente et nous l'accueillons en nous à chaque inspiration, il semblerait que cette terre veuille se loger au plus profond de nos corps pour ne pas qu'on l'oubli.
Les splendeurs qu’offre Jaipur sont nombreuses. Nous avons eu le souffle coupé quand, passant devant la façade du palais des vents, nos yeux se sont posés sur cette merveille ! 
Le fort d’Amber construit à flanc de falaise nous a aussi dévoilé ses beautés, parfois cachées, n’hésitez pas a prendre un guide afin de mieux découvrir ce lieu ainsi que l’histoire étonnante des maharajas qui y ont vécus.
Roulez jusqu’au temple des singes et foulez leur territoire, ils seront contents de vous voir arriver avec des gourmandises et sauront vous les dérober si vous tarder à leur donner ! 
N’oubliez pas de vous perdre dans les marchés de cette ville, laisser vos yeux accueillir ces images colorées, laisser votre odorat s’imprégner des senteurs épicées.

Les ruelles sont parées de tentures Indiennes imprégnées de l’encens qui se consume à proximité, les bijoux Indiens scintillent sur les étals non loin des produits ayurvédiques très appréciés en Inde, 
les chaussures et les sacs en cuir délivrent une odeur chaude et puissante que j’adore, les sculptures, les cadres, les carnets d’écriture en papier recyclé et leurs superbes couvertures me rappelle que nous ne sommes malheureusement venu qu’à deux valises !



Nous clôturons notre séjour à Jaipur par un merveilleux moment. 
Asif et Azam qui sont cousins, nous ont invité à manger dans leur famille. Il est bien entendu hors de question d’arriver les mains vides, alors nous les questionnons afin de connaitre leur coutumes dans ces cas là. 
Malgré les nombreuses différences qu’il existe entre nos deux pays, à ce niveau là rien de bien différent et c’est avec une boite remplie de gourmandises que nous poussons la porte de leur foyer.
La curiosité et l’envie d’échanger règne dans la pièce où nous mangeons. 
Chacun fait des efforts pour comprendre l’autre et les rires, plus faciles à délivrer, sont nombreux. 
Kedhija, la fille d’Asif parle très bien l’anglais, c’est donc tout naturellement que nous nous rapprochons de cette jolie jeune femme encore étudiante et en apprenons encore un peu plus sur cet étonnant pays. 
Nous repartons le ventre plein d’un savoureux repas dont le dosage des épices a été revu à la baisse par la femme d’Asif, souhaitant que nos palais d’Européens ne subissent aucunes séquelles. 
Nos cœurs aussi sont repus de tant de générosité et de bienveillance. 
C’est donc heureux que nous regagnons notre hôtel pour une bonne nuit de sommeil, il est fort probable que nous ayons dormi le sourire aux lèvres cette nuit là. 




La dernière étape de notre périple au Rajasthan est la ville de Puskhar . 
Cette cité est étonnante et magique, elle est construite autour d’un lac sacré et abrite un temple dédié à Brahma. 
Déambuler dans les rues et se laisser imprégner par son atmosphère mystique est un régal pour les sens. 
Malgré son affluence touristique la magie opère encore. Les différentes odeurs d’encens se mêlent, les tentures colorées habillent les rues et les prières s’élèvent, s’échappant de bouches émues.

A vivre et à revivre , le Rajasthan laisse des traces que l’on ne souhaite pas gommer.



Rédigé le  6 nov. 2017 17:10  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site