Votre panier : 0,00 EUR
Blog

INDE, L'ÉPOUSTOUFLANTE ...


Nous venons d’arriver à New-Delhi. Nos cinq sens sont, dès notre sorti de l’aéroport, très sollicités. 
L’air lourd, humide et suspect nous saisi la gorge tandis que la circulation nous invite à presser le pas afin de laisser passer vélos, camions, mobylettes, voitures, rickshaw ainsi que chèvres, vaches, chiens, poules et autres animaux.  
Nous sommes en début de soirée, la nuit nous tend les bras, las du voyage notre guide Asif et notre chauffeur Azam nous conduisent à notre hôtel pour une bonne nuit de sommeil.



Ce matin, le tumulte des klaxons fait office de réveil, une musique stridente sans silence ni respiration orchestrée par des chauffeurs fous qui veulent avancer coûte que coûte, nous tirent de nos songes. 
Depuis notre chambre, cette cacophonie nous fait penser a un cortège de marié qui n’en fini pas mais s’approchant de la fenêtre afin d’avoir l’image, nous n’apercevons évidemment ni robe blanche ni rubans accrochés aux poignées des voitures. 
Nous nous délectons de Delhi et prenons tout ce qu’elle nous offre, nos émotions sont mises à rudes épreuves et nos sentiments nous promènent du rire aux larmes. 
Nous sommes arrivés en Inde depuis peu mais nous avons déjà grandi. 

Après quelques jours passés à Delhi nous prenons la route pour Agra. 
Nous tentons de nous extirper de ce ciel enveloppant, fantomatique et douteux. 
Les kilomètres que nous avalons nous offrent des images, des scènes de vie qui nous gardent silencieux. 
Dans la voiture nous ne parlons pas, nous n’échangeons pas sur ce que nous voyons, absorbés par ce qui se déroule au dehors, nous nous oublions. 


Les vaches affichent leur nonchalance même sur l’autoroute, freinant régulièrement le flux incessant des hommes. 
Aucun pont ne permet l’accès à l’autre côté des voies alors les gens traversent à pied, à vélo, en charrette, trimbalant toutes sortes d’objets et portant leurs enfants, pensent-ils surement pour plus de sécurité. 
Cette vision est effrayante et savoir qu’après notre passage cette chorégraphie suicidaire va continuer nous glace le sang.
Nous continuons à rouler, la végétation recouverte de poussière semble délavée , le ciel lui est toujours gris comme si les couleurs de la nature s’étaient enfuies pour se réfugier sur les saris des femmes. 
Assises en amazone à l'arrière des mobylettes, les Indiennes offrent leurs tissus colorés au vent et ces étoffes éprises de liberté flirtent parfois avec les rayons des roues. (Je me souviens et je tremble à nouveau.)



Rédigé le  6 nov. 2017 17:30  -  Lien permanent
0 Commentaires  

INDE, L'ÉPOUSTOUFLANTE ... SUITE


Petit extrait du livre de Laetitia Colombani "La tresse".

"Smita regarde le paysage défiler, à travers la vitre sale. Au bord de la route, des cahutes de fortune, des champs, une station-service, une école,
des carcasses de camion, des chaises sous un arbre centenaire, un marché improvisé, des vendeurs assis par terre, un loueur de mobylettes dernier cri,
un lac, des entrepôts, un temple en ruine, des panneaux publicitaires, des femmes en sari portant des paniers sur la tête, un tracteur. 
Elle se dit que l'Inde tout entière se trouve là, au bord de cette route, 
dans un chaos sans nom où se mêlent indifféremment l'ancien et le moderne, le pur et l'impur, le profane et le sacré" 



 
Nous arrivons enfin à Agra. 
Notre hôtel est un véritable havre de paix, le bruit des jardiniers qui arrosent et balaient a remplacé celui des klaxons maltraités.

Après une bonne nuit de sommeil ainsi que trois bonnes heures de queue, nous voici enfin devant cette splendeur, le Taj Mahal ! 
Amis(es) voyageurs et voyageuses, si vous êtes dans les parages de ce somptueux mausolée, ne faite surtout pas l’impasse et trouvé la force de patienter pour accéder à ce chef d’œuvre d’architecture. 
La blancheur de son marbre nous a saisi, son harmonie parfaite nous a ému, sa taille imposante nous a coupé le souffle, son histoire nous a touché.
Après avoir passé quelques heures au plus près de lui, Azam nous fait prendre du recul, empruntant quelques sentiers secrets afin de découvrir le Taj Mahal sous un autre angle. 
C’est assis sur un muret en pierre, entouré de végétation sauvage et loin de la foule que nous admirons à nouveau ce beau palais. 

A cet instant, il prenait une teinte orangé et le soleil se couchait doucement.

Au petit matin , il est temps pour nous de reprendre la route et de quitter notre hôtel « Aman Homestay » ainsi que son hôte. 
Merci Ranjanna pour ton aurevoir, ton étreinte bienveillante a déposé dans mon cœur des petites perles de bonheur. 
Ton énergie positive m’a délicieusement transpercé le corps.



Rédigé le  6 nov. 2017 17:20  -  Lien permanent
0 Commentaires  

INDE, L'ÉPOUSTOUFLANTE ... FIN


Nous prenons à présent la route qui mène à Jaipur. 
Asif et Azam sont très heureux de nous faire découvrir leur ville et de retrouver pour quelques jours leur famille. 
Petite nouvelle du ciel ...., il semble timidement se laisser colorier en bleu, cette couleur lui va si bien. 
La poussière est toujours présente et nous l'accueillons en nous à chaque inspiration, il semblerait que cette terre veuille se loger au plus profond de nos corps pour ne pas qu'on l'oubli.
Les splendeurs qu’offre Jaipur sont nombreuses. Nous avons eu le souffle coupé quand, passant devant la façade du palais des vents, nos yeux se sont posés sur cette merveille ! 
Le fort d’Amber construit à flanc de falaise nous a aussi dévoilé ses beautés, parfois cachées, n’hésitez pas a prendre un guide afin de mieux découvrir ce lieu ainsi que l’histoire étonnante des maharajas qui y ont vécus.
Roulez jusqu’au temple des singes et foulez leur territoire, ils seront contents de vous voir arriver avec des gourmandises et sauront vous les dérober si vous tarder à leur donner ! 
N’oubliez pas de vous perdre dans les marchés de cette ville, laisser vos yeux accueillir ces images colorées, laisser votre odorat s’imprégner des senteurs épicées. 
Les ruelles sont parées de tentures Indiennes imprégnées de l’encens qui se consume à proximité, les bijoux Indiens scintillent sur les étals non loin des produits ayurvédiques très appréciés en Inde, 
les chaussures et les sacs en cuir délivrent une odeur chaude et puissante que j’adore, les sculptures, les cadres, les carnets d’écriture en papier recyclé et leurs superbes couvertures me rappelle que nous ne sommes malheureusement venu qu’à deux valises !



Nous clôturons notre séjour à Jaipur par un merveilleux moment. 
Asif et Azam qui sont cousins, nous ont invité à manger dans leur famille. Il est bien entendu hors de question d’arriver les mains vides, alors nous les questionnons afin de connaitre leur coutumes dans ces cas là. 
Malgré les nombreuses différences qu’il existe entre nos deux pays, à ce niveau là rien de bien différent et c’est avec une boite remplie de gourmandises que nous poussons la porte de leur foyer.
La curiosité et l’envie d’échanger règne dans la pièce où nous mangeons. 
Chacun fait des efforts pour comprendre l’autre et les rires, plus faciles à délivrer, sont nombreux. 
Kedhija, la fille d’Asif parle très bien l’anglais, c’est donc tout naturellement que nous nous rapprochons de cette jolie jeune femme encore étudiante et en apprenons encore un peu plus sur cet étonnant pays. 
Nous repartons le ventre plein d’un savoureux repas dont le dosage des épices a été revu à la baisse par la femme d’Asif, souhaitant que nos palais d’Européens ne subissent aucunes séquelles. 
Nos cœurs aussi sont repus de tant de générosité et de bienveillance. 
C’est donc heureux que nous regagnons notre hôtel pour une bonne nuit de sommeil, il est fort probable que nous ayons dormi le sourire aux lèvres cette nuit là. 




La dernière étape de notre périple au Rajasthan est la ville de Puskhar . 
Cette cité est étonnante et magique, elle est construite autour d’un lac sacré et abrite un temple dédié à Brahma. 
Déambuler dans les rues et se laisser imprégner par son atmosphère mystique est un régal pour les sens. 
Malgré son affluence touristique la magie opère encore. Les différentes odeurs d’encens se mêlent, les tentures colorées habillent les rues et les prières s’élèvent, s’échappant de bouches émues.

A vivre et à revivre , le Rajasthan laisse des traces que l’on ne souhaite pas gommer.



Rédigé le  6 nov. 2017 17:10  -  Lien permanent
0 Commentaires  

SRI LANKA


UN REGARD SOMBRE....PUIS LA BLANCHEUR D'UN SOURIRE! 


Le Sri Lanka, un énorme coup de cœur à notre âme !! Ce pays est magique il n'y a pas d'autres mots, une sagesse émane de ses habitants malgré une façon de vivre quelque peu "énergique"!

Le brouhaha incessant et le tintamarre cohabitent avec la spiritualité qui ne se laisse pas intimider par tout ce raffut je vous l'assure! 

Nous avons très souvent été étonné, lorsque nos pas nous conduisaient vers des bâtisses abritant à la fois un temple Bouddhiste ainsi qu'un temple Hindouiste ! 

Les Dieux Hindous et Bouddha cohabitent, silencieusement, respectueusement, dans la même enceinte les croyances sont différentes certes mais l'amour uni toutes ces personnes qui viennent prier les mains chargées d'offrandes,

vêtues de paréos et de sarongs colorés 

afin de recouvrir leurs jambes ou leurs épaules et c'est un spectacle de vie fantastique, malheureusement inhabituel à nos yeux d'occidentaux.

Les Chrétiens et les Musulmans eux n'ont pas choisi cette proximité et se livrent à leurs prières chacun dans leurs lieux de culte respectifs, peut-être parce qu'il serait difficile d'abriter une église et une mosquée au sein d'un même bâtiment ou peut-être est-ce une question de mentalité et d'ouverture d'esprit, allez savoir.... 

Bref, cette liberté de croire est une belle leçon de tolérance et ça nous a fait du bien d'en côtoyer, de la tolérance!! 


Le Sri Lanka
invite à la spiritualité mais aussi à la gourmandise, que de saveurs dans cette cuisine colorée ! Notre séjour au paradis des papilles a été marqué par le riz-curry , l'incontournable plat Sri-Lankais. Il se compose de divers petits bols remplis de légumes épicés mais aussi parfois de viande ou de poisson, le tout accompagné de riz. Le sambol très pimenté et différents chutneys sont proposés afin de relever le goût du plat. Le riz-curry se déguste avec des pappadom (crêpes de pain) et c'est un délice, d'ailleurs l'écriture de ce souvenir me fait saliver! :-)) 

Le "Curd and Kitul" nous a souvent permis de terminer notre repas de façon délicieuse, ce dessert est doux et gourmand. Le "Curd" est un yaourt au lait de bufflonne dont la consistance fait penser à un mélange de fromage blanc et de panna cotta, il est servi arrosé d'un sirop issu du sucre de palmier, le "Kitul". 

Du côté des breuvages , les jus de fruits frais sont partout excellents et leur diversité fait que l'on ne s'en lasse pas! Le jus de "Thambili" (noix de coco) dont la cosse du fruit sert de contenant est celui que vous pourrez boire le plus facilement car il est proposé par tous les stands installés en bordure de route! 

La bière "Lion Lager" qui est brassée au Sri Lanka et qui est la plus répandue est douce et légère. 

Perso, j'ai beaucoup aimé la "Ginger beer", un soda à base de gingembre mais pour se délecter de cette boisson encore faut-il apprécier la saveur particulière et puissante de cette racine aux nombreuses vertus car il n'y a aucun doute ça a vraiment le goût du gingembre!! 

Étonnamment le thé, qui est une boisson que j'affectionne tout particulièrement, ne nous aura pas laissé de grands souvenirs gustatifs, au pays du thé c'est quand même surprenant! Cette boisson ma foi était bien commune. 

Je pourrais vous parler encore longtemps du plaisir que l'on a pris à chaque fois que nous avons assouvi une violente fringale mais je ne voudrais pas passer pour une gourmande ;-) 

 


Le Sri Lanka
est aussi une terre qui abrite un peuple accueillant, serviable et d'une beauté dure et lumineuse. Une terre riche d'hommes, de femmes et d'enfants qui rendent aisément un sourire à tous ceux qui leur en offre un! 

Durant notre séjour, les regards, les sourires et les gestes d'attention échangés ont bien souvent remplacé des mots que ni eux ni nous n'avions à portée des lèvres et ce fut aussi bien car le langage comme le disait Antoine de Saint-Exupéry est souvent source de malentendus. 

Nous avons savouré des instants muets où le silence des mots résonnait dans nos cœurs et nous remplissait de joie. Je me souviens de la fois où Athula, chauffeur de Tuk Tuk avec lequel on a fait quelques kilomètres, nous a invité chez lui pour nous présenter sa femme et ses deux filles. Quel bonheur de ressentir la joie d'Athula nous présentant à sa famille et nous faisant visiter sa modeste maison. Son épouse et ses filles ne parlaient pas l'Anglais mais elles ont su malgré tout nous souhaiter la bienvenue en nous offrant le thé et quelques friandises, en s'asseyant auprès de nous hésitantes et en riant de mes tentatives à emprunter leur langue! 

Ces instants ont été d'une belle richesse humaine et nous les porterons dans notre cœur à tout jamais. Nous sommes heureux d'être toujours en contact avec certaines des personnes qui ont embelli notre séjour et nous espérons les revoir un jour.

 

Rédigé le  14 mai 2017 0:20  -  Lien permanent
0 Commentaires  

SRI LANKA SUITE...

Le Sri Lanka est aussi riche de son artisanat. Certains artisans travaillent et sculptent le bois afin de confectionner de véritables œuvres d'art, notamment d’énorme éléphants mais aussi de sublimes dieux et déesses Hindous de taille humaine.

Les masques de danse ou démoniaques font partis des articles les plus recherchés. Les bijoux artisanaux, comme dans beaucoup d'autres pays, sont aussi très présents, bracelets en bois, colliers en pierre ... 


 


Les pierres précieuses et autours d'elles parfois ses arnaques! Les épices et leurs vertus, très utilisées dans la cuisine Sri Lankaise ainsi qu'en médecine Ayurvédique. 

L'enseignement du yoga est très développé et nombreuses sont les écoles présentent dans le pays. J'ai pu découvrir durant notre voyage une pratique quelque peu différente de celle de mes séances en France. L'utilisation du chant par exemple, ses vibrations apportent encore une autre dimension à l'instant que nous vivons, une sensation de communion autour du bien-être. La récitation d'une prière Bouddhiste en marchant autour du Stupa nous calme et nous apaise et tandis que l'encens se consume libérant ses volutes odorantes , nos voix s'élèvent elles aussi vers le ciel.

 


Le Sri Lanka et la beauté de ses paysages, là aussi il y a beaucoup à dire......Nous avons eu la chance de pouvoir parcourir la côte ouest, le sud mais aussi l'intérieur du pays. 
Les plages de sable blond sont en général assez larges , certaines plus peuplées que d'autres sans que ce soit pour autant un tourisme de masse. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le Sri Lanka faisant parti des destinations balnéaires, les plages ne sont pas prises d'assaut par des hordes de touristes irrespectueux et bruyants et seul le bruit des vagues s'impose! Les plages sont belles et propres, la mer elle, vous accueille dans une eau avoisinant les 30° et vous bouscule à certains endroits avec ses rouleaux d'écume! Certains spots sont très prisés par les surfeurs! 
Les villages de pêcheurs et les marchés aux poissons vous plongent dans la vie quotidienne des Sri Lankais. Le retour des bateaux dans le port, les pêcheurs recousant leur filets, l'étalage de spectaculaires spécimens de poissons découpés à la demande du client. Tout cela génère un joyeuse cacophonie fort odorante! 

Les villes sont "vivantes" c'est le mot qui convient le plus! Bruyantes à souhait, elles offrent cependant au détours de nombreuses rues un havre de paix au sein d'un temple, d'une église ou d'une mosquée. Nous avons adorés nous noyer dans la foule et faire parti de cette masse active, occupée et pressée. Entraîné par ce flot humain qui t'empêche presque de choisir ton chemin et t'embarque sans le vouloir vers une destination inconnue! 

Enfin les terres, sublimées par une végétation dense et verdoyante où les temples Bouddhistes et Hindouistes ont négociés leur place avec la nature. Les champs de théiers à flanc de montagne que les cueilleuses colorent de leurs saris. Les cascades bruyantes et rafraîchissantes. Les villages timides cachés dans les nuages. 


Je voudrais m'attarder sur cette vision étrange qu'est le rocher du Lion, cette imposante masse de pierre qui semble avoir été posé par je ne sais quel dieu au milieu d'une plaine située à Sigiriya au dessus de Kandy. Un site à ne pas manquer si vous êtes dans le coin. Son ascension plutôt physique reste accessible, il suffit d'aller à son rythme! Le nombre de marches semble infini et certaines portions du parcours donnent le vertige mais la récompense est au bout de l'effort, je vous le garanti. En haut du rocher sur le plateau, la vue est à couper le souffle!!! 

 


Nos amis les animaux eux, sont omniprésents quelque soit la région, sur les plages, dans les villes , les montagnes et les champs ! 

Les singes notamment nous ont souvent offert de fabuleux instants en se donnant en spectacle malgré eux ! Je passerai des heures à les regarder vivre, au milieu de cette végétation qui leur garanti nourriture et protection. 


CEYLAN LA BELLE, LARME DE L'INDE, C'EST CERTAIN TU NOUS REVERRAS! 

J'invite toutes celles et ceux qui ont eu la chance de parcourir le Sri Lanka à laisser sur notre blog leurs impressions, leurs coups de cœur, leurs déceptions, leurs bonnes adresses etc....... Je m'adresse aussi aux personnes qui souhaiteraient monter un projet de voyage vers cette destination enchanteresse, n'hésitez pas à nous poser vos questions sur ce blog, je prendrais un plaisir certain à vous répondre ;-)

   
   




Rédigé le  14 mai 2017 0:10  -  Lien permanent
0 Commentaires  

DU NATUREL QUI MOUSSE !!!

L'été et son soleil écrasant est derrière nous, il nous a réchauffé mais a pu parfois agresser notre épiderme, il est temps de faire peau neuve !!!!
Nous avons choisi de vous proposer différents pains de savons solides naturels afin de nettoyer tout en douceur votre corps et votre visage.
Boudé pendant longtemps par les consommateurs, le savon solide voit aujourd'hui sa côte de popularité refaire enfin surface.
Avec le trop grand nombre de produits "cosméto-chimique" (Je viens d'inventer le mot !!)  proposés par la grande distribution,
les utilisateurs se tournent désormais de plus en plus vers le naturel.


Les petits pains de savons deviennent désormais tendances, leur fabrication artisanale et leur recette naturelle séduise de plus en plus !!! 

Le savon solide naturel séduit parce qu'il est sain et ça, ça fait du bien !


mais aussi parce qu'il sent bon, sur notre peau et dans notre salle de bain,

deux en un pour ce petit morceau discret trop longtemps oublié.

Les bourses peu garnit apprécieront aussi son petit prix et sa longévité!


Oubliez le côté "Avec les savons solides, j'ai la peau qui tiraille!!!", il y a une grande diversité de savons solides adaptés à chaque type de peau,
nourrissant, hydratant, purifiant etc...

Tendances du monde vous encourage à utiliser des produits naturels sains pour le corps et pour la planète.

 

Il est important de se respecter et de ne pas empoisonner notre corps, l'utilisation de cosmétiques naturelles en fait parti.


Du naturel qui mousse ... Une peau qui vous dit, MERCI !

Rédigé le  24 sep. 2016 12:54  -  Lien permanent
0 Commentaires